Ce fruit est particulièrement capricieux, il est donc essentiel d’être doux lors de la taille. Dans le cas contraire, vous pourriez rapidement obtenir une coupe néfaste susceptible de nuire à la production de cerises. Nous vous proposons un guide très simple à retenir puisqu’il partage les conseils pertinents à suivre notamment pour les novices.

La taille des cerisiers doit être réalisée au cours de l’automne

Si certains arbres sont robustes, ce n’est pas le cas pour le cerisier qui reste fragile. Il sera donc préférable de se lancer dans une taille après avoir rassemblé quelques informations essentielles. Pour cet atelier, vous aurez besoin d’un sécateur susceptible de couper des branches d’un diamètre de 3 centimètres. Pour les plus grosses, le coupe-branche sera indispensable, mais, généralement, ce sont les petites sections qui doivent retenir votre attention.

Avant de procéder à la suppression des branches, il est judicieux de la programmer au début de l’automne. Cela permet de lutter contre les désagréments liés à une coupe désastreuse.

Au cours de la première année, il suffira seulement de couper l’extrémité de la tige principale

Les plus expérimentés pourront tout de même se lancer dans une taille jusqu’au mois de Février. Dans tous les cas, il sera judicieux de ne pas dépasser cette période liée au repos végétatif. Il est donc l’heure de procéder à la coupe des branches à l’aide d’une échelle. Si vous ne souhaitez pas prendre de la hauteur, sachez que le Kit Échenilloir de chez Well Cut  est un outil intéressant équipé d’un manche télescopique et d’une scie d’élagage pour les plus grosses branches. Vous pouvez ainsi accéder au sommet en gardant les pieds sur terre.

En ce qui concerne la taille de formation des cerisiers, elle doit permettre de supprimer l’extrémité de la tige principale uniquement pour la première année. L’objectif consiste à conserver seulement trois bourgeons.

La taille des cerisiers pour la fructification n’est pas indispensable surtout pour les débutants

Au cours de la seconde année, les branches charpentières devront être raccourcies afin de garder 25 centimètres de longueur. Un an plus tard, cette taille devra à nouveau être réalisée, il sera ensuite nécessaire de procéder à une coupe dédiée à la fructification. Cette dernière n’est pas obligatoire surtout lorsque l’on connaît la fragilité de cet arbre. Cette taille doit être effectuée pendant l’été dans le but de réduire les rameaux à bois pour que ceux à fleurs soient privilégiés. Si vous ne maîtrisez pas le secteur du jardinage, il est préférable de laisser le cerisier dans sa forme originale.

Une coupe d’entretien est à réaliser tous les quatre ans environ pour conserver la couronne

Si vous n’intervenez pas, la production sera toujours au rendez-vous, cela vous permet également de ne pas causer de dégâts trop importants. Enfin, une dernière taille est au programme, il s’agit de celle liée à l’entretien. Elle est à réaliser tous les quatre ans en moyenne, car il est impératif de ne pas épuiser l’arbre. Elle s’effectue entre Octobre et Novembre, il suffit de supprimer l’extrémité des branches pour obtenir une belle couronne harmonieuse.