Cet arbre fruitier doit être traité avec la plus grande prudence, car il est extrêmement fragile. Il suffit d’une taille réalisée avec précipitation pour constater l’émergence de maladies ou une baisse de la productivité. Il est donc judicieux d’intervenir uniquement si cet abricotier en éprouve le besoin.

La taille de l’abricotier est programmée généralement en Février

Pour cet atelier de jardinage, vous devez préparer quelques outils à savoir un sécateur conçu pour les branches dont le diamètre n’excède pas trois centimètres, une scie d’élagage et surtout un produit cicatrisant. Si ce dernier est inutile pour certains arbres fruitiers, il est essentiel pour cet abricotier qui n’apprécie pas la taille. Celle-ci doit être réalisée au cours du mois de Février, car il sera beaucoup plus facile d’identifier les différents boutons. Certains ne donneront que des fleurs alors que d’autres vous permettront de savourer de délicieux abricots. Par contre, il est tout à fait envisageable d’opter pour une taille précoce si vous avez une forme palissée.

Quelques précautions sont à prendre surtout si votre arbre est jeune

Pour la taille de l’abricotier, il est essentiel de prendre en compte la situation géographique. Pour ceux installés au nord de la Loire, il sera judicieux de réaliser une coupe de formation. Pour cela, il suffit de scier le scion à 50 centimètres du sol, mais cette activité est à programmer uniquement pour la première année. Si vous le possédez depuis deux ans, vous devrez effectuer une taille au-dessus du 4e bourgeon. Cela aura tendance à favoriser la pousse, mais, si votre arbre est planté depuis trois ans, ce sont les branches à l’intérieur qu’il sera nécessaire de tailler. Vous devez prendre en compte leur vigueur, si elles sont fortes, vous pourrez envisager une taille à 40 centimètres derrière un bourgeon. Pour les autres, il sera préférable de se contenter de 20 centimètres.

Optimisez la production d’abricots en supprimant les branches à l’intérieur et en cicatrisant les coupes

Cette taille est nécessaire si votre abricotier est jeune, mais il sera judicieux de procéder différemment pour les arbres les plus vieux. Dans ce contexte, vous devez vous focaliser sur la production qui doit être optimisée. Par conséquent, vous êtes invité à enlever toutes les branches mortes et celles qui se croisent à l’intérieur. Elles auront tendance à nuire à la fructification. Une précaution est à prendre puisque vous devez effectuer une coupe franche et en biseau afin de lutter contre la prolifération des maladies. C’est à ce moment que vous pourrez appliquer un produit cicatrisant.

Supprimez également toutes les jeunes pousses qui ne donnent pas de fruits pendant l’été

Enfin, une ultime taille peut être nécessaire au cours du mois de Mai, mais cela concerne seulement les abricotiers qui donnent déjà des fruits. Vous pouvez vous focaliser sur les branches qui possèdent des rameaux mixtes. Ces derniers peuvent être ôtés après 5 yeux. Lorsque l’été sera au rendez-vous, il sera tout à fait envisageable de supprimer les nouvelles pousses qui ne donneront pas d’abricots.