Le temps est froid et dans certaines régions, la neige a recouvert le sol. Pourtant, au cœur de l’hiver, il est temps de tailler certains arbres, haies et arbustes pour mieux en récolter les fruits l’été prochain. Découvrez tous nos conseils pour savoir quels arbres tailler en hiver et profitez des promos de décembre pour vous équiper.

Quels arbres tailler en hiver ?

La taille des fruitiers leur permet de retrouver toute leur vigueur dès le printemps et de produire plus de fruits le moment venu. Mais tous les arbres ne doivent pas être taillés en hiver.

Parmi les fruitiers, seuls les arbres des fruits à pépin peuvent être taillés pendant l’hiver. Pommiers, poiriers et citronniers peuvent donc être raccourcis en respectant quelques règles. Qu’il s’agisse d’arbres sur troncs ou de fruitiers en espaliers, ils peuvent être rafraîchis pendant la saison froide. Les kiwis peuvent aussi bénéficier d’une taille de fructification en hiver.

A contrario, tous les arbres à noyaux sont taillés non pas en hiver, mais après la fructification, en fin d’été. Une taille en hiver risquerait d’abîmer gravement et définitivement vos cerisiers et pruniers.

Les rosiers peuvent être taillés en fin d’automne ou au début du printemps. Ils donneront ainsi une floraison plus volumineuse et plus durable.

La taille d’hiver doit être effectuée après la chute des feuilles mais avant que ne paraissent les premiers bourgeons. Les fruitiers à pépins seront taillés en fin d’hiver, en février-mars.

Comment tailler les pommiers et les poiriers en hiver

Bien tailler les fruitiers à pépin consiste à tailler les rameaux principaux d’un bon tiers. Ainsi, les fruits pousseront au plus près des branches charpentières. Les fleurs seront donc mieux alimentées. Votre récolte donner des fruits plus gros et plus juteux.

Les petites tiges, plus jeunes, peuvent aussi être raccourcies, de deux ou trois yeux. Tous les bois morts doivent être éliminés, tout comme celles qui croisent les branches les plus fortes. Vous hésitez entre deux branches ? Choisissez toujours de conserver la plus vigoureuse.

De façon générale, les branches de vos fruitiers doivent se développer vers l’extérieur. Il faut donc supprimer toutes celles qui tendraient à revenir vers l’intérieur, ou les forcer en les coupant à un bouton.

Les jeunes fruitiers doivent être taillés de façon plus substantielle :

  • à 70-80 centimètres du sol sur les arbres de moins d’un an,
  • le dernier bouton pour la branche principale et la moitié des autres branches sur les fruitiers de 2 ans.

Il faut aussi penser à supprimer, sur les branches restantes et le tronc, les lichens, les mousses et les vieilles écorces. Sans cela, maladies et parasites risquent bien de trouver refuge dans ces abris.

Les règles à respecter pour tailler ses fruitiers en hiver

Pour que les coupes et tailles ne génèrent pas de problèmes irréversibles, il faut prendre quelques précautions indispensables.

Les outils que vous utilisez doivent être parfaitement propres et tranchants. La rouille endommage les outils de jardinage. Elle se développe sur les outils qui ont été insuffisamment séchés avant d’être rangés. Il existe des antirouilles spécifiques vendus en droguerie. Vous pouvez aussi fabriquer le vôtre :

  • mélanger du bicarbonate de soude avec un peu d’eau pour former une pâte et frotter avec une vieille brosse à dents,
  • badigeonner du vinaigre de cidre et laisser agir quelques heures avant de frotter avec une vieille brosse à dents.

Nettoyez ensuite avec un chiffon bien sec pour retirer toute la rouille et le produit utilisé.

L’opération doit être recommencée après la taille des arbres, de façon à retrouver des outils parfaitement propres lors de la prochaine utilisation.

Pour éviter une mauvaise cicatrisation des coupes d’arbres, il est recommandé de déposer un peu de mastic spécial sur les plaies. Ainsi, l’arbre cicatrisera facilement et les maladies ne viendront pas l’envahir.

Quels outils pour tailler ses arbres en hiver ?

Vous aurez besoin de plusieurs outils pour réussir une taille d’hiver parfaite :

  • sécateur,
  • coupe-branches,
  • échenilloir,
  • scie d’élagage,
  • gants de jardin,
  • mastic.

Le sécateur est un outil indispensable pour tout jardinier. Il permet de réaliser des tailles légères sur les petites branches et drageons des arbres fruitiers. Il existe différentes sortes de sécateurs, à galet, à crémaillère, lame et contre-lame, plus ou moins robustes. Le sécateur à crémaillère présente l’avantage de démultiplier la force de son utilisateur. Il permet de tailler des branches allant jusqu’à 3,5 centimètres de diamètre.

Le coupe-branche est une sorte de sécateur monté sur des bras de 50 centimètres. Il permet de couper des branches plus hautes, allant jusqu’à 6 centimètres de diamètre. Le modèle télescopique peut s’allonger jusqu’à 1 mètre, pour couper des branches encore plus hautes.

L’échenilloir est un outil indispensable pour les fruitiers très hauts. Il offre une démultiplication importante grâce à un système de poulies et permet de couper des branches de 3 centimètres de diamètre situées à plus de 5 mètres de hauteur. Les plus grosses branches nécessitent la puissance d’une scie d’élagage. Celle-ci peut couper des branches de 20 centimètres de diamètre sans difficulté. Avec le kit échenilloir – scie d’élagage, vous disposez d’un outil tout terrain pour la taille des arbres fruitiers les plus hauts, en toute sécurité.

Bientôt Noël, c’est le moment de se faire plaisir

Vous ne croyez plus au Père Noël ? Pourtant, c’est le temps des promos de décembre, celles qui permettent de se faire plaisir à des prix féeriques. Le site Jack Lumber offre les meilleurs produits à prix tout doux pour Noël. Vous pourrez ainsi vous offrir toute la panoplie du parfait élagueur en quelques clics.

Cerise sur la bûche de Noël, les frais de port sont offerts pour toute livraison en point relais. Et malgré les circonstances, les livraisons continuent et le Père Noël livrera à temps pour votre taille d’hiver.