Parce qu’il est indispensable au jardin, le sécateur doit faire l’objet d’un choix attentif. Ce qui importe avant tout, c’est l’efficacité de l’outil. Mais sur le long terme, vous serez aussi très attentif au confort. Sécateur à galet ou à crémaillère, enclume ou lames croissantes, et même sécateur électrique, comment choisir ?

Un sécateur, pour quoi faire ?

Le sécateur sert à peu près partout dans le jardin et pour vos plantes ; qu’il s’agisse de couper des branches mortes, tailler des rosiers, élaguer des arbres et arbustes ou greffer les cerisiers, on a toujours besoin d’un sécateur chez soi.

Certains seront utilisés pour les travaux quotidiens, d’autres seront plus utiles pour les gros travaux d’automne ou de printemps.

Le sécateur à galet, précis et léger

On n’a pas toujours besoin des outils les plus chers pour travailler au jardin. Parfois un outil simple suffit amplement. Pour l’entretien de vos rosiers et leur taille biannuelle, par exemple, le sécateur à galet sera amplement suffisant. Il est même l’outil idéal pour le jardin d’agrément.

Ainsi nommé parce que, dans sa poignée, il contient un galet d’acier, ce sécateur est très facile à manier et très léger. Il coupe net, d’une seule pression sur ses deux poignées, et avec l’effet de levier créé par le galet, il revient en place sans effort.

Si vous êtes gaucher, pensez au sécateur à galet pour gaucher, qui rendra votre travail plus aisé.

Utilisation au jardin d’ornement

Avec ce sécateur à galet, vous allez pouvoir réaliser tous les travaux de coupe et de taille du jardin d’ornement. La taille se fera en biseau, pour éviter que l’eau ne reste sur la coupe et ne la pourrisse.

Idéal pour couper des plantes ou des branches jeunes, il permet de tailler de façon très nette. Positionnez votre sécateur de sorte que la plus petite lame se trouve en-dessous. Ainsi la coupe écrasera le bois coupé, sans incidence pour la branche qui reste.

Vous pourrez utiliser votre sécateur à galet pour :

  • Tailler un buis en boule, chat, poussin, spirale, cône, ou dans n’importe quelle autre forme de votre choix ;
  • Tailler les rosiers à la sortie de l’hiver, et en couper les fleurs pour faire de jolis bouquets ;
  • Couper les fleurs fanées et le bois mort des hortensias sans en empêcher la prochaine floraison ;
  • Tailler les jeunes oliviers, etc.

Comment entretenir votre sécateur

Pour l’entretien régulier de votre sécateur à galet, un chiffon doux et un peu d’huile de cuisine suffisent, à condition de le nettoyer après chaque usage. S’il reste de la sève ou de la résine sur les lames, utilisez du vinaigre blanc pour les nettoyer.

Deux à trois fois par an, selon l’usage que vous en aurez, vous pourrez avoir besoin d’aiguiser votre sécateur, et principalement sa lame coupante, la contre-lame ne nécessitant pas un aiguisage fréquent. Pour l’aiguisage, vous pouvez utiliser une pierre à aiguiser à grain doux ou un papier de verre à grain très fin.

Si le sécateur est démontable, il vous sera facile de l’aiguiser. Profitez-en pour nettoyer les parties cachées, et particulièrement si la rouille a commencé à sévir. Frottez au papier de verre pour retirer la rouille et passer le chiffon huilé pour que votre outil fonctionne comme au premier jour.

Au cas où vous auriez été négligent, il vous restera toujours la possibilité de changer les lames. Il existe des kits complets qui comprennent non seulement la lame mais aussi les petites pièces (ressort, écrou, …) qui jouent un rôle primordial dans une belle coupe.