Les kiwis, de leur vrai nom actinidia de Chine, nécessitent un véritable suivi, pour fleurir, mûrir et être cueillis au bon moment. La taille est une étape importante dans leur fructification, qu’il faut envisager en toute connaissance des choses. Sécateur et scie d’élagage en mains, il ne vous manque que quelques explications.

Tailler vos kiwis au bon moment

Il faut savoir que la plante d’actinidia est très vigoureuse, mais aussi très dense : si vous ne la taillez pas, les kiwis auront du mal à pousser et à se développer correctement. Puisqu’il s’agit d’une plante grimpante, plus il y aura d’espace, plus les kiwis pourront pousser.

Même si durant les trois premières années, la taille n’est pas une étape nécessaire, elle le devient par la suite. Le cycle de taille ne peut être engagé que lorsque vos fruits ont commencé leur fructification. Deux moments de l’année sont à retenir :

  • Faites une première taille en hiver ou au plus tard début printemps, entre décembre et février (attention cependant : ne pas tailler vos kiwis durant une période de gel).
  • La seconde taille aura lieu en été, généralement en juillet, lorsque les grappes deviennent trop encombrantes pour votre jardin.

Élagueur ou sécateur, de quels outils aurez-vous besoin ?

La taille est en soi très facile à réaliser, avec les bons instruments. Il vous faudra sans aucun doute un sécateur de petite taille : ce dernier vous permettra d’éliminer les branches ou lianes abîmées ou mortes. N’hésitez pas à prendre également une scie d’élagage, pour les racines ou les pieds plus épais, mais aussi pour les branches trop hautes.

Les kiwis sont situés sur des plantes grimpantes, il vous faudra peut-être un escabeau ou une échelle, pour parvenir aux plus hautes pousses. Bien sûr, munissez-vous de gants et éventuellement d’un seau pour y mettre vos branches.

Quelle méthode utiliser ?

Pour tailler vos kiwis, rien de plus simple : il suffit de s’armer d’une grande patience et de beaucoup d’attention. Chaque période de taille correspond à un objectif différent : en hiver, on s’occupe de la structure et, en été, de la plante en elle-même.

Pour la taille d’hiver, il sera en effet question de tailler la structure grimpante du kiwi. Faites un maximum d’espace en dégageant les branches secondaires ou trop fines. N’hésitez pas à couper au plus ras, pour une meilleure repousse. C’est le moment le plus important dans le cycle de taille. N’hésitez pas non plus à orienter les branches vers des espaces peu garnis si votre structure est mise sur tonnelle.

Pour la taille d’été, coupez les branches à l’aide de votre sécateur jusqu’à 20 cm au-dessus des fruits. Vous aurez ainsi des kiwis plus riches et bien meilleurs pendant la période de récolte d’automne.