Pas de jardinage sans outils appropriés, au risque de mettre en danger la qualité du travail que l’on se propose de faire. C’est particulièrement vrai pour l’élagage des arbres, l’entretien courant des arbustes et autres haies d’agrément du jardin.

Élaguer des arbres aux branches trop hautes

Vous souhaitez couper des branches trop hautes pour vous, qui plus est sur un arbre trop fragile pour y appuyer une échelle ? Un ébrancheur vous rendra un service inestimable : la longueur de ses bras vous permettra d’accéder aux branches plus hautes sans échelle, et démultipliera la force déployée pour les sectionner, même si leur diamètre est important.

Si vous souhaitez accéder à des branches inaccessibles sans pour autant utiliser un escabeau ou une échelle, vous pourrez utiliser un échenilloir, sorte de sécateur fixé sur un manche télescopique, pour réaliser l’opération sans déployer des efforts surhumains : il vous suffit de positionner correctement la lame de telle sorte que vous n’ayez plus qu’à tirer sur la ficelle qui court le long du manche, pour sectionner les branches. Si votre échenilloir se double d’une scie courbe (ou scie échenilloir) qui vous permet de scier à distance et sans effort des branches de diamètre plus important, alors l’élagage devient un jeu d’enfant.

Élaguer vite et bien : des compléments indispensables

Certaines branches moins hautes peuvent cependant être trop éloignées pour être coupées avec un simple sécateur : il vous faudra alors une scie d’élagage munie d’une douille et d’un long manche, elle vous permettra l’accès aux branches véritablement éloignées tout en vous assurant une prise confortable.

Il se peut également que la taille des branches soit réellement difficile en raison de leur diamètre et, dans ce cas, l’utilisation d’une tronçonneuse motorisée ne sera pas de trop, avec les précautions d’usage, notamment le port de gants appropriés pour maintenir fermement l’outil bien pratique mais dangereux.

Si l’entretien de votre jardin se limite à la taille d’une haie, une cisaille à main permet, grâce à ses longues lames et à ses poignées légèrement écartées, de procéder à une taille efficace et nette sans risque de se blesser. Il ne s’agit d’ailleurs que d’une variante du traditionnel sécateur, utilisé pour des branches de petite section, et qui restera toujours utile dans l’une des poches du jardinier amateur : c’est l’outil idéal de la taille de proximité. On peut enfin s’équiper d’un taille haie électrique qui, monté sur un manche télescopique, permettra l’entretien des haies trop larges ou trop hautes.

Ainsi équipé d’un panel d’outils adaptés, vous prendrez plaisir à travailler efficacement à la taille de vos arbres.

En résumé

Voici la liste des outils à utiliser pour tailler vos arbres en fonction du besoin :

  • Le coupe branche (télescopique) pour tailler les branches les plus solides de votre arbre.
  • L’ébrancheur ou échenilloir pour accéder aux branches les plus en hauteur.
  • Le sécateur pour tailler les branches des jeunes arbres ou d’arbustes.
  • La scie d’élagage ou arboricole pour tailler les arbres dits d’ornement.