L’objectif premier consiste à récolter de nombreux fruits et à créer une belle forme, car le pommier a tendance à perdre de sa superbe au fil des années si aucun entretien n’est au rendez-vous. La taille est de ce fait essentielle, mais il est judicieux de la réaliser pendant une période adéquate.

Les arbres à pépins comme les pommiers doivent être taillés pendant l’hiver. Certaines tailles peuvent être réalisées pendant le printemps pour supprimer les branches surchargeant la structure de l’arbre.

La taille consacrée aux pommiers est à programmer pendant l’hiver. Attention, choisissez une belle journée ensoleillée lorsque les températures ne sont pas trop fraîches. Cela pourrait s’avérer plus compliqué dans les zones montagneuses où les gelées sont persistantes. Par conséquent, il est préférable d’appliquer un produit dédié à la cicatrisation. Cela évitera aux maladies de se développer massivement. Il est judicieux de noter que cette période s’avère être appréciable pour tous les arbres à pépins.

Les branches au centre de l’arbre ne doivent pas se croiser, n’hésitez pas à les tailler.

Nombreux sont les apprentis jardiniers qui se questionnent sur l’utilité d’effectuer une telle taille. Cette dernière est indispensable puisqu’elle permet d’aérer le cœur de l’arbre. Cette méthode est aussi essentielle, car elle favorise la pousse et donc la production des pommes. Les fruits seront beaucoup plus nombreux à la prochaine récolte. Dans le cas contraire, il y a de grandes chances pour que la taille n’ait pas été faite dans les règles de l’art. Nous vous proposons quelques astuces afin de vous épauler dans cet atelier de jardinage.

Un oiseau doit avoir la place suffisante pour voler et se poser sur une branche.

Il est dans un premier temps essentiel de supprimer toutes les branches à l’intérieur qui sont en mesure de se croiser. Le frottement est particulièrement néfaste pour un arbre fruitier, car ce phénomène est susceptible de provoquer des chancres. Si vous ne maîtrisez pas ce domaine, il est préférable d’effectuer une légère taille des pommiers, cela évite d’entacher sur le long terme la productivité. Pour les débutants, il existe une astuce appréciable pour savoir si la coupe est à la hauteur des espérances. En effet, un oiseau doit avoir la place suffisante pour voler à l’intérieur de l’arbre et se poser sur l’une des branches.

Après la taille de votre pommier, la forme doit être homogène et surtout horizontale.

Pour que les pommes soient nombreuses, le soleil doit pouvoir pénétrer sans aucune difficulté. C’est pour cette raison qu’il est indispensable de l’aérer. Un dernier conseil doit être partagé surtout si votre arbre comporte des branches descendantes. Elles doivent être supprimées puisqu’elles pourront nuire à la forme et surtout à la productivité.

Après avoir suivi l’ensemble de ces recommandations, vous devriez obtenir un arbre horizontal qui dévoile une belle harmonie. Si toutefois quelques branches prennent de la hauteur, ne les coupez pas. Vous pourriez craindre que le poids des pommes puisse être néfaste, mais ce ne sera pas le cas. Au fil de la croissance, elles prendront rapidement de la vigueur.