Avoir un beau potager passe avant tout par avoir de bonne graines. Si vous avez laissé certaines de vos plantes potagères ou aromatiques fleurir l’an passé et que vous en avez récolté les graines, alors n’hésitez pas à les semer cette année.

Préparez la terre

Comme d’habitude, il vous faut commencer par préparer la terre et plus précisément le lit de semence. Un bon lit de semence se prépare en deux étapes et sur une durée de quinze jours.

Il faut d’abord nettoyer votre surface de tous les cailloux, des brindilles et des petits blocs de terre. Ensuite c’est comme en pâtisserie pour une pâte sablée, il faut émietter votre terre, de façon à la rendre la plus souple et volubile que possible.

Remarque : si vous avez une terre composée d’argile, commencez dès maintenant à rajouter du sable, de la semoule ou du marc de café pour aérer au maximum.

Il y a évidemment des exceptions pour confirmer la règle puisque la mâche et les épinards par exemple préfèrent un sol tassé pour une meilleure levée. Une fois cette opération terminé, arrosez généreusement et positionnez une bâche opaque sur toute la surface préparée.

 

Le choix des outils

Si vous travaillez au sol le râteau demi-lune Depypere vous sera d’un grand secours. Grâce à sa forme réduite, il vous permet de travailler très précisément, de plus ses 10 dents arrondies n’attrapent pas la terre mais la décompactent efficacement. Si vous travailler en jardinière ou en carré potager surélevé, une petite griffe Depypere exclusif et vos mains seront vos meilleurs alliés.

 

Et ensuite ?

Laisser 15 jours sans rien toucher, beaucoup de jeunes pousses de mauvaises herbes (adventices) vont apparaître. Muni de votre binette à pousser Depypere, opérez un sarclage à environ 1,5 cm de profondeur, pour supprimer les mauvaises herbes. Ratissez et recommencez à ameublir votre terre de façon à ce que le lit de semence soit le plus fin possible et que vos jeunes graines puissent s’épanouir sans obstacles ni contraintes.

Vérifiez la germination des graines

Soyez attentif car toutes les graines ne germent pas à la même époque. Les Haricots, rois de nos potagers doivent être semés lorsque la température du sol et de l’air a déjà augmenté. Armez-vous de patience et selon votre région attendez le bon moment, par exemple une terre entre 12 et 15 degrés est parfaite.

Comme vous l’avez déjà sûrement remarqué, certaines graines une fois semées mettent plus de temps que les autres à sortir. C’est ce que l’on appelle le phénomène de dormance. Pour y faire face, rien de plus simple, retombez en enfance et faîtes germer vos graines comme à l’école et les fameuses lentilles. Positionnez vos graines entre deux cotons imbibés en permanence ou plus simplement dans un verre d’eau à l’abri de l’air et de la lumière pendant 24 heures.

Terminez par l’ameublement

La dernière étape d’un semi réussi est d’ameublir une dernière fois la terre. Cette fois-ci sans la toucher, juste en mélangeant vos graines avec du sable, de la semoule, du marc de café ou encore des semences de légumes qui ont un cycle de germination plus rapide comme les radis que tout bon jardinier sème en premier, la récolte étant abondante et très rapide.