Une certaine quantité de plantes de nos jardins contemporains sont implantées en Europe depuis bien longtemps : de la plante aromatique, comme la sauge ou le romarin, aux populaires vivaces ornementales dont font parties certaines variétés d’oeillets, de pivoines ou de pavots, en passant par les arbres que l’on a tous déjà aperçu dans le coin d’un jardin, comme les lilas ou les arbousiers.

Certaines d’entre elles, originaires des pays méditerranéens et du Proche-Orient y ont été introduites dès l’époque des croisades. Elles sont alors devenues des plantes communes de nos jardins, et ça depuis un long moment.

D’autres, en revanche, ont suivi le chemin des denrées en provenance des contrées lointaines, via la route des épices ou celle de la soie empruntée par les caravanes ou les navires marchands. Un grand nombre de végétaux tropicaux ou originaires des diverses montagnes du globe ont pu être importés grâce aux grands voyages du XVIIIe siècle et aux expéditions du siècle suivant. Botanistes, généticiens, et horticulteurs modernes ont su ensuite prendre le relais sur la « chasse aux plantes » de l’ancien temps. Tout ce travail de découverte et d’implantation a été simplifié par la variété de climat et de sol que peut offrir le territoire français.

Au sud de l’Afrique, le jardin botanique et le centre de culture du Cap et de Madagascar ont permis la diffusion d’espèces comme les glaïeuls, les bruyères ou et les saintpaulias.

Tabac, pétunia, verveine et passiflore quant à elles trouvent leurs origines dans les pays tropicaux et équatoriaux d’Amérique du Sud. C’est en revanche à son homologue du Nord à qui l’on doit la présence des cactées, de plantes grasses, d’aubépine, d’acacia ou encore de vigne-vierge dans nos jardins européens.

De nombreuses espèces aujourd’hui très populaires en Europe trouvent, elles, leurs racines en Asie, dont les jardins de Canton, Calcutta et Nagasaki ont fortement contribué à la diffusion de plantes ornementales. C’est le cas de certaines variétés d’orchidées et de rhododendrons, mais aussi de chrysanthèmes, camélias, azalées et pivoines. Des arbres communs en Europe aujourd’hui, comme les jasmins, magnolias, glycines et saules pleureurs, partagent également ces origines orientales.

Le dernier continent que l’on peut mentionner en étudiant l’origine des plantes de nos jardins est l’Océanie, particulièrement la côte Sud-Est de l’Australie où sont localisés les principaux centres de culture de Melbourne et de Sydney. Parmi d’autres, plusieurs espèces de Banksia, fleurs caractéristiques de cette région du monde, mais aussi d’eucalyptus et d’acacias ont ainsi fait le trajet depuis l’autre bout du globe pour atterrir dans nos jardins.

Gamme d’outils de jardinage

Afin vous permettre prendre soin de ces végétaux tous très différents, Jack Lumber vous présente ici une gamme complète d’outils de jardins qui vous permettra de bêcher, sarcler, planter, biner, tailler, ratisser et bien plus encore !

FonctionOutils
BêcherLa bêche, la fourche-bêche, le louchet, la grelinette, le SPÖRK.
SarclerLa serfouette, le sarcloir.
PlanterLe plantoir, le transplantoir.
BinerLa binette.
Tailler et couperLe sécateur, le coupe-branche, le taille-haie, la scie, la hache.
RatisserLe râteau de jardin, le râteau à feuilles, le râteau scarificateur.
Aérer le solLa griffe, la fourche, le croc de jardin.
Cueillir, désherberLe couteau désherbeur, le couteau de jardin, les ciseaux du jardinier, les ciseaux à buis.

Et bien plus à découvrir sur la boutique d’outils de jardin et accessoires.

Pour en savoir plus