Comment tailler les rosiers, voilà un problème que doivent absolument résoudre tous les amoureux des belles roses du jardin. Une paire de gants, un sécateur à galet, et au boulot.

Quand tailler les rosiers

La première chose à savoir pour tailler les rosiers est évidemment la bonne période pour le faire. Si vous ratez votre taille de rosiers, vous risquez d’avoir des rosiers sans fleurs à la prochaine saison.

Les rosiers non-remontants ne fleurissent qu’une seule fois dans l’année, sur les rameaux de l’année précédente. Mieux vaut les tailler après la floraison et au plus tard à la fin de l’automne.

Les rosiers remontants fleurissent sur les nouveaux rameaux. Une taille automnale stimulera la repousse des nouvelles branches et une bonne taille en fin d’hiver les préparera pour la nouvelle saison.

Sécateur à galet et paire de gants… Et quoi d’autre ?

Pour réussir la taille de vos rosiers, vous aurez besoin d’un bon sécateur à galet bien propre. Nettoyez-le avec un chiffon doux et de l’alcool avant et après la taille et rangez-le bien au sec après usage, pour éviter qu’il ne rouille.

En principe, vous n’aurez pas besoin d’autre matériel, sauf si vous n’avez pas taillé depuis longtemps des rosiers déjà anciens. Les grosses branches pourront nécessiter un sécateur à crémaillère ou un ébrancheur.

Comment tailler les rosiers

Pour une taille parfaite, positionnez votre sécateur à galet de telle sorte que l’enclume se trouve à l’extérieur, du côté de la partie de la branche qui sera coupée, et la lame coupante du côté du bourgeon, pour une taille bien nette. Taillez les branches en biseau pour éviter que la sève ou la rosée ne perle sur la partie coupée et ne la pourrisse. Entre deux rosiers, nettoyez bien votre sécateur.

Commencez par éliminer toutes les branches mortes, au plus près du pied. Puis coupez les autres branches à un centimètre au-dessus du troisième oeil.

  • Pour les rosiers non-remontants, ne taillez que la moitié des branches qui ont fleuri dans l’année. L’autre moitié sera taillée l’année suivante.
  • Pour les rosiers remontants, taillez toutes les branches, à un centimètre du troisième bourgeon également.

Dans les deux cas, éliminez aussi les branches trop vieilles, sur lesquelles les maladies viennent plus facilement s’installer. Cela permet aussi d’éclaircir un rosier trop « branchu ». Les branches tombantes, les branches croissantes, et d’une manière générale toutes les branches « tordues » seront éliminées sans regret, sauf si le rosier ne comporte que des branches de ce type.

Pour résumer, taillez tous vos rosiers à l’automne et retaillez les remontants au printemps. Utilisez un sécateur à galet de préférence, bien nettoyé avant et après chaque rosier. Ne taillez qu’une branche sur deux dans les remontants. Taillez à un centimètre du troisième oeil.

En suivant précisément ces conseils sans oublier ceux concernant la plantation, vous aurez de très beaux rosiers merveilleusement fleuris, et parfaitement sains dans votre jardin.