Un jardin pour enfant doit être plus qu’une simple plate-bande de fleurs ou de légumes, bien que de nombreux apprentis jardiniers soient très fiers de leur petit carré de potager.

QUELQUES IDÉES DE CONCEPTION

Paysage miniature

Vous pouvez essayer de reproduire en miniature un paysage naturel. Vous pouvez par exemple utiliser des bouquets d’arbres nains pour jouer le rôle des forêts, quelques vieilles pierres grises ou moussues à transformer en ruines. Ou encore utiliser des Lego™ pour reproduire une scène !

Lego pour le paysage miniature du jardin

Photo by Sid Balachandran on Unsplash

Jardin aquatique

Il est facile à mettre en place, mais veillez tout de même à ne pas faire le bassin ni trop vaste ni trop profond, afin de ne pas rendre la zone jeu dangereuse pour les tout-petits.

Vous pouvez y ajouter des plantes aquatiques, des poissons, des îlots, des chutes d’eau ou encore des repaires cachés faits de pierres.

Bassin avec poissons pour son jardin aquatique

Photo by JR Harris on Unsplash

Jardin cartographique

Vous pouvez reconstituer un pays en tant que base amusante pour une composition. Matérialisez les montagnes par une zone rocheuse, des petits canaux cimentés pour les fleuves. Vous pouvez également matérialiser différentes régions en leur attribuant chacune une couleur de plante.

Roseraie

Il vous sera très facile de construire votre roseraie miniature, puisque plusieurs espèces de rosiers miniatures ne dépassent pas 30 cm. Poussant en pots, vous pourrez les planter à n’importe quel moment de l’année, en compagnie d’un « gazon » de mousses ou de graminées naines.

Une roseraie qui ne prend pas trop de place

Photo by Jason Leung on Unsplash

PLANTES DE JARDINS D’ENFANTS

L’horloge de flore

Il existe un grand nombre de plantes qui « donnent l’heure ». En effet, les grandes corolles bleues des Volubilis sont observables sur les coups de 4h00, tandis qu’il faudra attendre 9h00 pour que le pavot de Californie et ses fleurs rouges nous montre ses couleurs. Viennent après les anémones pulsatilles et la belle-de-jour aux alentours de 10h00.

Le pavot de Californie

Photo by Mickey Dziwulski on Unsplash

Encore bien d’autres fleurs et végétaux rendront votre jardin vivant, changeant de couleurs au cours la journée.

Plantes pour écrire

Ecrire son nom dans une plate-bande est quelque chose de très aisé. Vous pouvez par exemple écrire le nom de votre enfant en grosses lettres autour desquelles vous sèmerez du Malcolmia maritima (Julienne de Mahon) ou toute autre plante naine. Cette plante-ci est annuelle et si elle est semé graduellement à partir de l’automne, elle donnera alors de jolies fleurs aux couleurs variées pendant plusieurs mois.

Malcolmia maritima, julienne de Mahon

KENPEI / wikimedia.org

La moutarde et le cresson poussent en touffes et permettront d’obtenir un nom très lisible. En plus de cela, elles sont également intéressante de part le fait qu’une fois coupées, les feuilles pourront être dégustées ! Échelonnez vos semis durant tout l’été, la moutarde quelques jours plus tard que le cresson car elle germera plus rapidement.

Vos enfants pourront également s’amuser à graver leur prénom dans la peau d’une courge ou d’un potiron, afin de le voir grandir en même temps que celle-ci.

Plantes amusantes et inhabituelles

Bon nombre de plantes facilement cultivables amuseront beaucoup les enfants. C’est le cas des Luffa aegyptiaca (courges torchons), qui en plus d’être originales, seront utiles après la récolte puisqu’elles vous donneront plusieurs fruits spongieux qui pourront servir d’éponge une fois l’écorce retirée.

La courge torchon ou Luffa aegyptiaca

AZMartinique.com

Les coloquintes ont également une forme originale qui décoreront joliment vos intérieurs durant la saison hivernale, et les individus les plus pâles seront d’intéressants support pour une activité de décoration avec des enfants.

De plus, de nombreux jeux pour enfants nécessitant des jetons pourront être réalisés avec des haricots que vous aurez fait pousser par vous-même ! Le nombre important de variétés différentes permettront de fournir des « jetons » de couleurs variées pour agrémenter les jeux des enfants.

Si vous lui apportez les conditions adéquates, à savoir un coin de serre ou un petit abri, la sensitive retiendra l’attention des enfants. Un simple toucher de ses feuilles et on voit la plante se refermer étrangement. Elle reprendra son état initial en quelques minutes puis vous pourrez réitérer l’expérience.

L’Arisarum proboscideum (plante souris) brisera quant à elle la frontière entre animaux et végétaux, en produisant une « fleur » (en réalité une bractée) rappelant les formes d’une souris, avec sa longue queue recourbée d’une douzaine de centimètres.

De nombreuses plantes poussent très rapidement et séduiront l’impatience des enfants : l’impatiente, dont les fleurs explosent d’une légère pression, la nigelle de Damas, dont la capsule qui contient les graines en forme de petit ballon est amusante à décorer pour noël, ou encore la scabieuse dont les rameaux ressemblent à une pelote d’épine.

D’autres plantes poussent rapidement, et après avoir fait votre sélection, vous pourrez semez aléatoirement les graines restantes dans un coin de jardin. Vos enfants pourront ainsi s’amuser à reconnaître le maximum d’espèces de ce mélange.

DES ARBRES POUR LES ENFANTS

Il est intéressant de voir grandir un arbre et d’en observer son évolution.

Plantez un jeune arbre avec votre enfant le jour de son anniversaire et réalisez des clichés d’eux chaque année : vos obtiendrez une jolie série de photos permettant de se rendre compte des différentes étapes de leur croissance.

Le cerisier du Japon est un pleureur peu encombrant et qui croit rapidement, parfais pour ce genre d’utilisation.

Cerisier du japon ou Prunus serrulata

Image par Michael Gaida de Pixabay

LES JARDINS MINIATURES

Si vous ne disposez pas de suffisamment de place pour une grande réalisation florale, vous pouvez également vous munir d’une vieille boîte en fer blanc dont vous percerez le fond pour le drainage. Peignez-là d’une couleur gaie mais qui laissera tout de même une place aux couleurs des plantes.

Vous pourrez y planter oeillets d’Inde, alysses, giroflées et pétunias, qui vous donneront une jolie palette de couleur pour tout l’été. Vous pouvez aussi plantez des mufliers nains ou encore des giroflées naines à l’automne pour qu’elles fleurissent au printemps prochain. Les pensées, plus longues à pousser mais aux coloris très variés, sont bisannuelles et donneront également de jolies fleurs au printemps suivant leur repiquage.

Si vous voulez ajouter des vivaces intéressantes, plantez-y également des violettes et de la sauge en automne.

LES JARDINS D’APPARTEMENT

Jardins japonais

Les jardins japonais ont le mérite de pouvoir être réalisés sans aucun végétal. Une base de cendre, de sable graveleux et de terreau de feuille dans un bac de 50cm de profondeur permettra d’accueillir les décorations. De petits personnages, maisons, temples créeront un cadre de vie imaginaire, que vous pouvez compléter en imaginant comment ajouter des rivières, montagnes et chemins.

Jardin japonais avec des semis de pin noir

Image par tayphuong388 de Pixabay

Vous pouvez également laisser votre enfant y mettre des végétaux nains, comme de la mousse ou de petites fougères. La corbeille d’argent naine, l’Ionopsidium acaule et la Calendrinia umbellata resteront suffisamment petites et ajouteront un peu de couleur à votre composition.

Terrariums

Un vieil aquarium vous servira de lieu de vie pour créer un petit écosystème de sous-bois. Sur une couche de sable, de charbon de bois et de bonne terre de jardin, repiquez de petites mousses, des fougères ou d’autres petites plantes des bois où de jardins laissés à l’abandon. Prélevez vos végétaux avec suffisamment de terre autour des racines pour une reprise plus facile.

Couvrez le tout d’un carton percé et éloignez-le de la lumière solaire. Le jardin doit ainsi vivre en vase clos, ne demandant que peu d’apport de l’extérieur.

Plantes d’aquarium

Sur un sol composé d’une couche de sable, de terre de jardin puis d’une seconde de sable, versez délicatement de l’eau jusqu’à remplir votre aquarium. Laissez la solution reposer jusqu’à ce que l’eau ai retrouvé sa clarté.

Ramassez quelques plantes en zone marécageuse, ou achetez des plantes aquatiques en magasin spécialisé, puis plantez les dans la couche de terre en traversant la première couche de sable. Lestez enfin la base de la plante à l’aide de petits cailloux.

Si vous prévoyez d’y ajouter des poissons, veillez à ce que les plantes soient bien enracinées, et ne leur donnez pas trop de nourriture, au risque de salit l’eau. Ajouter de petits escargots d’eau aidera votre aquarium à se maintenir propre.

Germination de pépins et de noyaux

Les pépins de fruit donnent rapidement un joli arbre miniature. Plantez des pépins d’agrumes ou de grenade à quelques millimètres de profondeur dans une bonne terre que vous aurez déposée dans un pot. Gardez le pot à l’obscurité et au chaud jusqu’à l’apparition des premières pousses, puis placez le devant une fenêtre ensoleillée. A deux paires de feuilles, transplantez-les dans un pot plus grand : vos plants ne produiront pas de fruits, mais deviendront de jolies plantes d’appartement.

Vous pouvez réaliser cette même expérience avec un noyau de date, à condition que vous enfonciez plus profondément ce noyau de quelques centimètres.

Un noyau d’avocat baigné à moitié dans l’eau germera s’il est placé à l’obscurité pendant quelques semaines. Le placer à la lumière lui permettra de créer de nouvelles racines, vous permettant de placer le jeune plant dans un pot de terre.

Jardins de racines

Dans un plat creux, déposez des galets plats en guise de fond puis remplissez d’eau. Munissez-vous de carottes, navets, betteraves et panais et coupez-les de façon à ne garder qu’un centimètre de part et d’autre de la jonction entre la chair et les feuilles.

Placez-ainsi feuilles vers le haut dans votre plat et vous obtiendrez ainsi un mélange de feuilles de différentes formes et couleurs. A part pour les carottes, n’oubliez pas de recouvrir vos tronçons d’une deuxième couche de galet.

LE COIN DES JEUX

Deux possibilités s’offrent à vous selon vos moyens, l’espace dont vous disposez ou encore vos envies.

Le jardin naturel

Ce petit coin sauvage ravira les enfants débordant d’imagination et fournira un terrain de jeu pour leurs aventures. Vous pourrez y mettre un talus ou une petite colline pour y faire de la luge, sur l’herbe ou la neige selon la saison, et des fossés pour sauter ou s’y cacher. Vous pourrez même y ajouter un petit pont en bois.

En termes de végétations, n’hésitez pas à placez des arbres dans lesquels il est facile de monter, et des buissons pour se cacher ou faire des cabanes. Prenez garde tout de même aux éventuelles branches mortes de l’arbre qui ne manquerait pas de se briser même sous un faible poids.

Des souches d’arbres et un tronc d’arbre abattu sont des éléments que vous pouvez également ajouter à ce jardin. Vous pouvez également creuser ou déposer un petit bassin peu profond où les enfants pourront patauger sans risque.