Choisir un bon outil de taille pour le jardin

Un jardinier doit absolument avoir des outils adaptés aux différentes activités. Il est donc important de se construire un petit atelier afin de les conserver dans les meilleures conditions. Veillez également à ce que les lames soient toujours propres et parfaitement affûtées pour limiter au maximum l’endommagement des branches sectionnées.

Le sécateur

La taille est importante afin de soulager les arbustes ainsi que les arbres en ôtant les branches susceptibles d’être abîmées, cassées ou mortes. Il est impératif de respecter au maximum les périodes de prédilection pour ne pas entacher leur futur. Le premier outil qui s’avère être indispensable concerne le sécateur qui peut s’occuper des branches dont le diamètre ne dépasse 3 centimètres. Pour le bois vert et les petits végétaux, il sera judicieux de se diriger vers les lames qui se croisent puisque les coupes seront nettes. Les modèles à enclume sont à privilégier pour les bois très durs.

Le coupe-branches

Le sécateur s’utilise à une seule main contrairement à cet outil de taille dont les compétences sont plus élevées. Il s’occupe des diamètres qui ne dépassent pas 5 centimètres, mais les poignées peuvent être plus ou moins longues par rapport à la force développée. Il s’agit du grand frère du sécateur, vous aurez donc les lames qui se croisent et celles à enclume qu’il faudra choisir en fonction de votre activité. Si par contre, vous ne souhaitez pas fournir un effort conséquent, optez pour un modèle à crémaillère, il sera beaucoup plus confortable.

La scie à élaguer

Les jardiniers qui n’ont pas peur de l’effort peuvent la choisir, elle demande donc une bonne dose de patience. Il est possible de couper à la main les branches les plus imposantes, mais plusieurs lames sont à votre disposition. Il est envisageable d’acquérir une version fixe, mais vous aurez un modèle pliant ou rétractable qui fonctionne ainsi comme un cutter.

Un échenilloir

Les amateurs de la nature les plus expérimentés possèdent sans aucun doute un échenilloir qui est très pratique si vous ne souhaitez pas avoir recours à une tronçonneuse. Cet outil composé d’un coupe-branches est monté sur un manche relativement long, ce qui vous permet de tailler les arbres plus hauts. Il vous dispense de grimper à une échelle, ce qui est très pratique, car vous pourrez les élaguer en gardant les pieds sur terre. Pour un maximum de confort, il est préférable de choisir un manche télescopique qui vous offre une longueur de 5 mètres environ. L’échenilloir doit bien sûr être léger.

La cisaille à haie

Comme le coupe-branches, il faut la manipuler avec deux mains. Elle met en forme vos arbustes avec une réelle aisance. Pour ne fournir aucun effort, il sera toujours possible de s’orienter vers un modèle électrique qui demandera tout de même quelques précautions. Les poignées télescopiques sont pratiques pour la taille des grandes branches.

Quelques outils supplémentaires

Pour parfaire votre atelier, il sera possible d’acquérir une hache pour fendre le bois, une serpe pour les petites branches et une machette pour le nettoyage grossier des broussailles.

Close