Catégorie

Conseils de jardinage

Dans cette partie de notre boutique en ligne, vous trouverez des conseils pour votre jardin ou votre potager, mais aussi pour plein d’autres choses.

Jack Lumber tire encore une fois son épingle du jeu, en proposant des conseils sur comment entretenir ses outils aussi bien pour la taille que pour cultiver de grandes surfaces potagères ou d’ornement. Les outils à manches courts sont adaptés aux jardinières devenues aujourd’hui des espaces de productions à part entière.

Tailler un fraisier

Conseils de jardinage

Il est toujours très agréable en été de récolter quelques fraises afin de concocter une belle salade de fruits. Toutefois, pour qu’elle soit intéressante, l’étape de la taille est indispensable. Elles demandent quelques soins, car, dans le cas contraire, vous constaterez une nette diminution de la productivité.

Identifiez rapidement la variété de votre plan de fraises

Dans un premier temps, il est idéal d’identifier la race, car, si elles ne sont pas remontantes comme la Gariguette, vous aurez uniquement des fraises de Mai à Juin. A contrario, les autres espèces comme la Gariguette, la Mara des Bois ainsi que la Charlotte ont la particularité d’être remontantes. Elles possèdent un inconvénient puisque les fruits apparaissent assez tard de Juin à Juillet, mais cela permet de jouir d’un point fort non négligeable. En effet, ces fraises peuvent se renouveler jusqu’aux premières gelées. Si l’entretien est satisfaisant, il y a de grandes chances pour que la récolte soit à la hauteur de vos attentes pendant plusieurs mois.

La suppression des tiges rampantes est à réaliser notamment en hiver

Pour la taille des fraisiers, grâce à vos ciseaux du jardiniers ( les meilleurs de tous ). Les premiers traitements doivent être réalisés pendant l’hiver, car vous devez supprimer tous les stolons. Ces derniers sont faciles à identifier puisqu’il s’agit des tiges rampantes que vous aurez la possibilité de découvrir autour du pied principal.

Si vous êtes dans une région où le gel est important, vous n’avez aucune activité supplémentaire à effectuer. Dans le cas contraire, il est intéressant de les arroser avec beaucoup de délicatesse sans abuser. Avec un excès d’eau, les racines auront tendance à pourrir.

Enlevez toutes les feuilles mortes après la récolte et/ou pendant l’automne

Après la récolte, les jardiniers doivent également procéder à une taille des fraisiers, mais elle doit être légère. Avec vos ciseaux du jardiniers, focalisez-vous sur les feuilles sèches. Ces dernières peuvent ainsi être coupées, ce qui permet aux fruits d’être beaucoup plus nombreux l’année suivante. Des apprentis n’hésitent pas à les laisser, mais elles pourraient pourrir, ce qui nuirait finalement aux fraises sur le long terme, il est donc conseillé de les enlever au fur et à mesure.

C’est également une période idéale pour apporter l’engrais universelle de «  au bon purin » surtout si votre région offre un temps humide avec des gelées régulières. Si vous souhaitez récolter des fruits l’année suivante, cette étape est indispensable. Pour le dosage, suivez les instructions sur le bidon.

Améliorez la productivité en supprimant les stolons

Il est important de noter que les fraisiers sont tout de même robustes, mais pendant la saison des fruits, il n’est pas rare de constater la prolifération de quelques maladies. C’est pour cette raison qu’un traitement à la Bouillie Bordelaise peut s’avérer intéressant.

Si nous devions partager un ultime conseil, il s’articulerait autour des fameux stolons. Ces derniers peuvent fatiguer le plan principal et donc entacher la récolte, il est judicieux de les supprimer régulièrement.

Tailler un figuier

Conseils de jardinage

Les arbres demandent un minimum d’entretien, cela vous permet de jouir d’une belle productivité et de garder une forme intéressante. Pour la taille du figuier, deux outils peuvent s’avérer nécessaires, vous avez le coupe-branches et le sécateur qui sera idéal pour les diamètres inférieurs à 3 centimètres. Lorsque la récolte sera terminée pendant l’automne, vous pourrez procéder à une taille minutieuse en respectant quelques conseils.

La taille de votre figuier doit être réalisée en hiver, généralement dès le mois de Février

Il ne suffit pas de couper de façon aléatoire les branches qui se présentent devant vous, il est impératif de connaître avec précision la période. C’est pendant l’hiver qu’il est judicieux de la réaliser. Les mois de Décembre et Janvier peuvent être envisagés uniquement si le climat le permet. Dans le cas contraire, il sera préférable d’attendre Février. Cette période est essentielle puisqu’elle permet aux sections de ne pas être entachée et cela favorise aussi la production des bourgeons lors du printemps. Si votre taille a été très sympathique, vous remarquerez rapidement le fruit de votre travail, car votre arbre devrait dévoiler un bon rendement.

Quelques précautions à prendre concernant la suppression des branches

Désormais, nous pouvons vous transmettre quelques informations concernant la taille du figuier. Il est impératif de respecter la couronne de votre arbre, focalisez-vous sur les branches internes afin de faciliter la pénétration de la lumière. Si vous avez quelques difficultés pour identifier celles qui doivent être coupées, nous vous proposons une petite astuce. Conservez les branches principales qui se dirigent vers l’extérieur du figuier, mais celles qui pointent vers l’intérieur de votre arbre sont à supprimer. De plus, n’oubliez pas de garder également quatre yeux au-dessus de la taille précédente, cette technique devrait vous permettre de récolter de nombreuses figues le moment venu.

Gardez les branches qui se dirigent vers l’extérieur de l’arbre

Un figuier peut atteindre plusieurs mètres de hauteur, la taille peut s’avérer complexe dans cette situation. Le Kit échenilloir et scie d’élagage de chez Well Cut reste votre meilleur allié. Inutile d’opter pour une échelle ou un escabeau, il suffit d’actionner laficelle pour couper la branche souhaitée. N’oubliez pas d’enlever avec le sécateur Felco 2 par eemple  toutes les branches mortes ou celles susceptibles de fatiguer votre arbre.

Une coupe nette et en biseau doit aussi être réalisée sur les petits figuiers

Cette taille est idéale pour les figuiers qui sont déjà imposants, mais parmi vous, certains auront peut-être planté un buisson, qui demande lui aussi un peu d’attention. Le concept reste le même puisqu’il faut enlever les branches qui se dirigent vers l’intérieur toujours dans ce souci de conserver une belle couronne à la hauteur de vos attentes. Ayez la main légère afin de ne pas l’endommager sur le long terme, car il est encore en pleine croissance. Vous devez simplement lui permettre de garder une forme adaptée.

Veillez également à ce que la coupe soit nette et réalisée en biseau afin de ne pas entacher votre arbre au fur et à mesure de sa pousse.

Tailler un cerisier

Conseils de jardinage

Ce fruit est particulièrement capricieux, il est donc essentiel d’être doux lors de la taille. Dans le cas contraire, vous pourriez rapidement obtenir une coupe néfaste susceptible de nuire à la production de cerises. Nous vous proposons un guide très simple à retenir puisqu’il partage les conseils pertinents à suivre notamment pour les novices.

La taille des cerisiers doit être réalisée au cours de l’automne

Si certains arbres sont robustes, ce n’est pas le cas pour le cerisier qui reste fragile. Il sera donc préférable de se lancer dans une taille après avoir rassemblé quelques informations essentielles. Pour cet atelier, vous aurez besoin d’un sécateur susceptible de couper des branches d’un diamètre de 3 centimètres. Pour les plus grosses, le coupe-branche sera indispensable, mais, généralement, ce sont les petites sections qui doivent retenir votre attention.

Avant de procéder à la suppression des branches, il est judicieux de la programmer au début de l’automne. Cela permet de lutter contre les désagréments liés à une coupe désastreuse.

Au cours de la première année, il suffira seulement de couper l’extrémité de la tige principale

Les plus expérimentés pourront tout de même se lancer dans une taille jusqu’au mois de Février. Dans tous les cas, il sera judicieux de ne pas dépasser cette période liée au repos végétatif. Il est donc l’heure de procéder à la coupe des branches à l’aide d’une échelle. Si vous ne souhaitez pas prendre de la hauteur, sachez que le Kit Échenilloir de chez Well Cut  est un outil intéressant équipé d’un manche télescopique et d’une scie d’élagage pour les plus grosses branches. Vous pouvez ainsi accéder au sommet en gardant les pieds sur terre.

En ce qui concerne la taille de formation des cerisiers, elle doit permettre de supprimer l’extrémité de la tige principale uniquement pour la première année. L’objectif consiste à conserver seulement trois bourgeons.

La taille des cerisiers pour la fructification n’est pas indispensable surtout pour les débutants

Au cours de la seconde année, les branches charpentières devront être raccourcies afin de garder 25 centimètres de longueur. Un an plus tard, cette taille devra à nouveau être réalisée, il sera ensuite nécessaire de procéder à une coupe dédiée à la fructification. Cette dernière n’est pas obligatoire surtout lorsque l’on connaît la fragilité de cet arbre. Cette taille doit être effectuée pendant l’été dans le but de réduire les rameaux à bois pour que ceux à fleurs soient privilégiés. Si vous ne maîtrisez pas le secteur du jardinage, il est préférable de laisser le cerisier dans sa forme originale.

Une coupe d’entretien est à réaliser tous les quatre ans environ pour conserver la couronne

Si vous n’intervenez pas, la production sera toujours au rendez-vous, cela vous permet également de ne pas causer de dégâts trop importants. Enfin, une dernière taille est au programme, il s’agit de celle liée à l’entretien. Elle est à réaliser tous les quatre ans en moyenne, car il est impératif de ne pas épuiser l’arbre. Elle s’effectue entre Octobre et Novembre, il suffit de supprimer l’extrémité des branches pour obtenir une belle couronne harmonieuse.

Tailler un abricotier

Conseils de jardinage

Cet arbre fruitier doit être traité avec la plus grande prudence, car il est extrêmement fragile. Il suffit d’une taille réalisée avec précipitation pour constater l’émergence de maladies ou une baisse de la productivité. Il est donc judicieux d’intervenir uniquement si cet abricotier en éprouve le besoin.

La taille de l’abricotier est programmée généralement en Février

Pour cet atelier de jardinage, vous devez préparer quelques outils à savoir un sécateur conçu pour les branches dont le diamètre n’excède pas trois centimètres, une scie d’élagage et surtout un produit cicatrisant. Si ce dernier est inutile pour certains arbres fruitiers, il est essentiel pour cet abricotier qui n’apprécie pas la taille. Celle-ci doit être réalisée au cours du mois de Février, car il sera beaucoup plus facile d’identifier les différents boutons. Certains ne donneront que des fleurs alors que d’autres vous permettront de savourer de délicieux abricots. Par contre, il est tout à fait envisageable d’opter pour une taille précoce si vous avez une forme palissée.

Quelques précautions sont à prendre surtout si votre arbre est jeune

Pour la taille de l’abricotier, il est essentiel de prendre en compte la situation géographique. Pour ceux installés au nord de la Loire, il sera judicieux de réaliser une coupe de formation. Pour cela, il suffit de scier le scion à 50 centimètres du sol, mais cette activité est à programmer uniquement pour la première année. Si vous le possédez depuis deux ans, vous devrez effectuer une taille au-dessus du 4e bourgeon. Cela aura tendance à favoriser la pousse, mais, si votre arbre est planté depuis trois ans, ce sont les branches à l’intérieur qu’il sera nécessaire de tailler. Vous devez prendre en compte leur vigueur, si elles sont fortes, vous pourrez envisager une taille à 40 centimètres derrière un bourgeon. Pour les autres, il sera préférable de se contenter de 20 centimètres.

Optimisez la production d’abricots en supprimant les branches à l’intérieur et en cicatrisant les coupes

Cette taille est nécessaire si votre abricotier est jeune, mais il sera judicieux de procéder différemment pour les arbres les plus vieux. Dans ce contexte, vous devez vous focaliser sur la production qui doit être optimisée. Par conséquent, vous êtes invité à enlever toutes les branches mortes et celles qui se croisent à l’intérieur. Elles auront tendance à nuire à la fructification. Une précaution est à prendre puisque vous devez effectuer une coupe franche et en biseau afin de lutter contre la prolifération des maladies. C’est à ce moment que vous pourrez appliquer un produit cicatrisant.

Supprimez également toutes les jeunes pousses qui ne donnent pas de fruits pendant l’été

Enfin, une ultime taille peut être nécessaire au cours du mois de Mai, mais cela concerne seulement les abricotiers qui donnent déjà des fruits. Vous pouvez vous focaliser sur les branches qui possèdent des rameaux mixtes. Ces derniers peuvent être ôtés après 5 yeux. Lorsque l’été sera au rendez-vous, il sera tout à fait envisageable de supprimer les nouvelles pousses qui ne donneront pas d’abricots.

Close